Théotime Helie
Interview de Théotime HELIE
CAP Maroquinerie
C'est une chance de pouvoir suivre cette formation en alternance dans des Maisons de luxe.
Voir la formation

Texte

Peux-tu nous présenter ton parcours avant ton intégration à La Fabrique ? 

Avant ma formation de CAP Maroquinerie à La Fabrique, j'ai passé mon baccalauréat en Côte d'Or, au Lycée Henry Moisand. J'y avais choisi la spécialité Design et Arts Appliqués.

Pourquoi La Fabrique, et pas une autre école ?

Pour moi, l'école La Fabrique était la meilleure en France dans le domaine de la maroquinerie, et de plus, elle se situait sur le lieu de mon alternance, dans la capitale du Luxe et de la Mode.

Comment s'est passé ton processus d'admission ?

À cause du COVID et du premier confinement, mon admission s'est passée de chez moi, après avoir découvert l'école l'année d'avant. J'ai tout de suite envoyé mon CV et une lettre de motivation à l'école, dès que les inscriptions ont ouvert. J'ai, après cela, fait un entretien en visioconférence technique et également oral pour recevoir une lettre quelques semaines plus tard d'admission favorable !

Ton plus beau souvenir à La Fabrique ?

Je pense que c'est l'apprentissage de nouvelles techniques, les découvertes de peaux, de choses que l'on sait tous mais que l'on découvre quand même. La vision de projet fini, le chef d'œuvre de fin d'année est, je pense, le plus beau souvenir que j'ai à La Fabrique. 

Aurais-tu une anecdote à nous partager ?

Pas très sérieux je pense, mais j'ai eu la chance de découvrir les stocks de cuirs de l'établissement avec un camarade et nous avons fait une partie de cache-cache au milieu des cuirs et peaux. De grands enfants !

Quel est ton projet professionnel ? Et le métier de tes rêves ?

Travailler dans la Maison qui m'a fait aimer ce métier et qui m'a laissé atteindre et toucher ce rêve. Leur donner ce qu’ils m’ont gentiment offert. C'est, pour moi, un peu comme si la roue tournait. Mais plus sérieusement, avoir la chance de travailler les peaux est déjà un rêve.

Quel conseil donnerais-tu à un étudiant qui souhaiterait intégrer La Fabrique ?

Un mot : fonce ! Il ne faut rien faire dans la vie le regard tourné vers le passé, donc il ne faut pas hésiter, car ce métier est un métier de passion et c'est la chose qui nous unit avec mes camarades. La seconde est de se rendre compte de la chance que l'on a d'avoir la possibilité de pouvoir suivre cette formation en alternance avec une Maison de renom.