Mode

Présentation de collection de la Mini-Entreprise 2017
Présentation de collection de la Mini-Entreprise 2017

En 2018, ce sont près de 129 milliards de vêtements qui seront fabriqués dans le monde.

 

Le marché mondial de la mode et de l’habillement est en constante évolution. Selon Euromonitor, le marché mondial de l’habillement et de la chaussure a progressé de +4% à 1 700 milliards de dollars en 2017, tiré par de solides performances dans les vêtements de sport et les vêtements pour enfants. Ces catégories devraient être les principaux moteurs de la croissance jusqu’en 2022, tout comme la capacité des marques à offrir des produits personnalisés à grande échelle, alors que les Millennials ont adopté une mode rapide homogénéisée.

Au total, la production devrait atteindre plus de 129 milliards de pièces en 2018 pour répondre à une demande en constante progression (source Lectra).

 

En France, le secteur de la mode représente   4 500 entreprises et 576 000 emplois  selon le DEFI avec 150 milliards de chiffres d’affaires dont 80 milliards pour le secteur de l’habillement. Si l’industrie française de la mode et habillement a été malmenée par le mouvement de délocalisation de ses entreprises et des importations plus élevées, elle retrouve des couleurs ces dernières années en misant sur l’innovation. La consolidation du secteur de la mode est ainsi fondée sur la valorisation des savoir-faire, le développement des textiles intelligents et de la FashionTech (mode & technologie). Selon l'Institut français de la mode (IFM), ces deux dernières années, les chiffres d'affaires des producteurs français de vêtements « chaîne et trame » et de textile ont progressé.

Le luxe français, piloté à la fois par de grands groupes des entreprises dynamiques et des créateurs ont imposé Paris comme capitale de la mode, et la France comme le pays doté d’un art de vivre, la French Touch !

L’industrie de la mode comprend, en termes d’activités, la fabrication de vêtements, d’articles chaussants et de pulls, d’articles de maroquinerie, de chaussures, de parfums et de bijoux. C’est sur la fabrication et la production d’une collection que se positionne le programme ESIV de La Fabrique. Du studio de création jusqu'à l'entrée à la vente en boutique en passant par le marketing, la fabrication, la production, la qualité, les achats et la négociation, nos diplômés sont convoités et recherchés par les grands groupes de luxe français (Chanel, Balmain, Louis Vuitton…) et les grandes marques (Agnès b, Kenzo, Tara Jarmon…) pour leur expertise technique.

 

La Fabrique par son programme « Management de la mode » a toujours accompagné les évolutions de l’industrie de la mode, depuis sa création en 1945, comme Ecole supérieure des industries du vêtement (ESIV). Ainsi depuis plus de 70 ans, ce programme a toujours été dédié à la Formation de managers pour la production de la mode.

A travers ce programme, La Fabrique prépare aux métiers de Acheteur-Sourceur, Responsable de collection, Chef de produit, Responsable de production et Responsable qualité.

Contacts