Maroquinerie

Jeudi 15 septembre 2016
Duo de pochettes en cuir
Duo de pochettes en cuir

L’enthousiasme autour des accessoires de mode, plus particulièrement autour de la maroquinerie et notamment la maroquinerie de luxe, bénéficie aux grandes maisons françaises comme Hermès, Louis Vuitton et Chanel qui déploient innovation et créativité pour conforter leur leadership mondial.

 

Historiquement, le marché du cuir est dominé par deux pays européens, la France et l'Italie avec de grandes maisons qui incarnent la production dans le domaine de la maroquinerie ou de la chaussure. Figurent également des PME indépendantes dynamiques généralement positionnées sur des métiers de niche.

Deuxième exportateur mondial de maroquinerie de valeur, le chiffre d'affaires 2015 de l'industrie française de la maroquinerie s’élève à 2,9 milliards d'euros, en hausse de 6% par rapport à l’année précédente (source Conseil National du Cuir - 2015).

En termes d’effectifs, en 2015, les 421 unités de production françaises répertoriées ont employé́ près de 18 500 salariés (plus de 5 200 cadres, employés, techniciens ou agents de maîtrise et 13 274 artisans en atelier). Depuis plusieurs années, les effectifs ont tendance à s'accroitre grâce aux bonnes performances des grandes maisons françaises de luxe (source CNC - 2015). C’est le cas de Hermès International, qui dans un contexte difficile pour le luxe, a renforcé son chiffre d’affaires grâce à l’accélération de ses ventes de produits de maroquinerie au cours du premier trimestre 2016.

Les marques ont témoigné ces dernières années, d’une grande capacité d’innovation pour proposer une offre diversifiée (matière, formes, coloris, nouvelles collections…) intensifiant leur contrôle de la qualité de leur production. Elles ont aussi multiplié leurs investissements en recherche et développement et augmenter leur capacité de production pour répondre au marché.

Achats « plaisir », les produits de maroquinerie sont désormais totalement intégrés dans la mode. Le sac à main est le fleuron des accessoires de mode, indispensable pour finaliser « son » style. La sortie du nouvel « it bag » des marques est d’ailleurs surveillé chaque saison. La présentation des nouvelles collections est attendue non seulement par la presse, mais aussi par les clientes ; les grandes marques françaises de luxe les ont naturellement introduits dans leur défilé haute-couture.

Depuis près d’un siècle, La Fabrique, par le biais des Ateliers Grégoire (fondés en 1924 par la chambre de commerce de Paris) contribue au rayonnement de la maroquinerie française de luxe et à son succès économique. Elle a formé et forme encore la majorité des artisans maroquiniers des grandes maisons françaises, transmettant ainsi savoir-faire et tradition séculaires. Ces relations historiques entre l’école et les maisons de maroquinerie de luxe se sont d’ailleurs concrétisées avec la création d’une classe spécifique avec la maison Hermès.

Pour devenir artisan sellier maroquinier, La Fabrique propose plusieurs formations :

Public jeunes

  • un CAP maroquinier pour intégrer directement les grandes maisons de maroquinerie de luxe à la recherche d’artisans qualifiés et expérimentés, détenteurs d’un savoir-faire traditionnel.
  • un Bac professionnel métiers du cuir, option maroquinerie qui ouvre les portes des maisons de maroquinerie de luxe en qualité d’artisan expérimenté connaissant le modélisme ou la mise au point des produits, l’organisation du travail, la gestion et l’encadrement d’équipe.

Adultes en reconvertion Professionnelle: