Quels financements ?

Pour ce qui est du financement d’une reconversion, il existe plusieurs modalités en fonction de l'objectif visé.

 

Le CIF : le Congé Individuel de Formation.

Il permet à tout salarié de s’absenter de son poste le temps de sa formation tout en gardant sa place au sein de l'entreprise. La rémunération du salarié est maintenue (entre 80 et 100 %, cependant la formation n'est pas nécessairement financée par l'entreprise. La formation demandée n'a pas besoin d'être en rapport avec l'activité du salarié et peut se dérouler à temps plein ou à temps partiel de manière continue ou discontinue.

"La formation suivie dans le cadre du Cif doit permettre : d'accéder à un niveau de qualification supérieure, de changer de profession ou de secteur d'activité, d'enrichir ses connaissances dans le domaine culturel et social, ou se préparer à l'exercice de responsabilités associatives bénévoles ou de préparer un examen pour l’obtention d'un titre ou diplôme à finalité professionnelle enregistré dans le répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).(Source : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14018)

Ce dispositif est finançable par les Opacif ou des Opca (listes en bas de page).

 

La période de professionnalisation vise à favoriser l'évolution professionnelle et le maintien dans l'emploi des salariés au travers d'un parcours de formation individualisé, alternant enseignements théoriques et activité professionnelle. Le salarié qui souhaite bénéficier d'une période de professionnalisation doit en faire la demande à son employeur de préférence par lettre recommandée avec avis de réception. S'il le souhaite, le salarié peut utiliser ses heures de formation inscrites sur son compte personnel de formation (CPF). Les formations qui peuvent être suivie par le salarié en période de professionnalisation doivent être inscrites au RNCP.

 

L'auto-financement.

Les banques proposent des taux très bas voire nuls pour des projets de reconversion et l'Etat permet, sous certaines conditions, la défiscalisation des coûts de formation pour tous les contribuables.

 

Quelle que soit la démarche choisie, il est nécessaire de s'informer auprès de son service de ressources humaines pour savoir à quel organisme financeur les demandes de subventions doivent être adressées.

 

Liste des Opacif :

  • FONGECIF (Fonds de Gestion des Congés Individuels de Formation)
  • Afdas (Opca et Opacif des branches de la culture, de la communication, des médias et des loisirs)
  • AGECIF CAMA (Association de Gestion paritaire du Congé Individuel de Formation du Crédit Agricole et de la Mutualité Agricole)
  • FAFSEA (Fond national d’assurance formation des salariés des exploitations et entreprises agricoles)
  • FAF TT (Fonds d’Assurances Formation du Travail Temporaire)
  • UNAGECIF (association gestionnaire des Congés Individuels de Formation des personnels des Industries Électriques et Gazières, de la SNCF, de la RATP ou encore de la Banque de France)
  • UNIFAF (fonds d’assurance formation de la Branche sanitaire, sociale et médico-sociale)

Liste des Opca (par branche) :

  • ACTALIANS (anciennement OPCA PL) (professions libérales)
  • AFDAS (culture, communication, médias, loisirs)
  • ANFA (services automobiles)
  • CONSTRUCTYS (BTP)
  • FAFIEC (sociétés d’ingénierie, études et conseil)
  • FAFIH (hôtellerie et restauration)
  • FAF.TT (travail temporaire)
  • FAFSEA (entreprises agricoles)
  • FORCO (commerce de détail et distribution)
  • INTERGROS (commerce de gros et du commerce international)
  • OPCA 3+ (industries de l’ameublement, du bois, des matériaux pour la construction et l’industrie et de l’intersecteur des papiers cartons)
  • OPCABAIA (banques, sociétés d’assurances, mutuelles d’assurances, agences générales d’assurances, sociétés d’assistance)
  • OPCA CGM (industries graphiques)
  • OPCA DEFI (chimie, pétrole, pharmacie, parapharmacie/vétérinaire, plasturgie)
  • OPCA Transports (transports)
  • OPCAIM ADEFIM (industries de la métallurgie)
  • OPCALIM (agro-alimentaire)
  • UNIFAF (secteur sanitaire, social et médico-social)
  • UNIFORMATION (économie sociale)

 

 

     Retour à la page de présentation Entreprendre pour une nouvelle vie