La Fabrique intègre un projet de recherche appliquée

Le programme d\
Le programme d'investissement d'avenir a été doté de 47 milliards d'euros pour travailler sur 6 axes majeures.


Grâce à l’expertise de son corps enseignant, sa connaissance du vêtement et l’ouverture de son Fab Lab, La Fabrique a entamé une nouvelle étape de son développement en investissant le champ de la recherche appliquée en relation avec les entreprises.

 

La Fabrique s’est associée au projet « Thésée » vêtements connectés, smart clothes, porté par la startup grenobloise Primo1D et EFI Automotive. Thésée a été soutenu à hauteur de 1,1 million d’euros par Bpifrance via son Programme des Investissements d’Avenir « Nouveaux usages et nouveaux procédés du textile ». Ce projet repose sur l’intégration dans les vêtements de la solution innovante E-Thread® développée par Primo1D, intégration qui sera réalisée par La Fabrique à la fois dans les vêtements en chaîne&trame en collaboration avec le façonnier Kami et dans les collants avec la société Hanes par le biais de la marque DIM. Cette technologie unique constituera en effet pour les marques et enseignes une solution efficace de traçabilité, d’antivol et d’authentification, pouvant ainsi être utile dans le champ de la lutte contre la contrefaçon.

Pour travailler à l’intégration de la puce RFID dans le domaine de la maille, La Fabrique a sollicité Xavier Brisoux, designer de mode spécialisé dans la maille. Le chaine&trame est piloté par Véronique Bekhdadi, enseignante à l’école.

Plusieurs nouveaux projets de collaboration avec des entreprises et des institutions de recherche devraient voir le jour en 2017 dans la continuité de ce qui a été entrepris, notamment avec le Centre européen des textiles innovants (CETI) ou le Centre national du cuir (CNC)

Jeudi 13 juin 2018