Faire pour comprendre, la pédagogie au service de l’entreprise

Adèle Lelong, membre du jury, évalue ici les chemises produites par les étudiants selon les critères qualités traditionnels du monde professionnel.
Adèle Lelong, membre du jury, évalue ici les chemises produites par les étudiants selon les critères qualités traditionnels du monde professionnel.


Les étudiants de deuxième année du programme ESIV/habillement réalisent chaque année une chemise et son dossier technique associé. Une épreuve qui les amène à acquérir toute la technicité du produit et une vision globale des process de fabrication qui en découlent. Rencontre …

 

Pour cette édition 2018 du « Dossier Chemise », Adèle Lelong est membre du jury qui évalue la qualité des chemises réalisées. Diplômée et Major de la promotion 2010, Adèle est désormais responsable production chez Bonton après avoir travaillé chez Tara Jarmon et Louis Vuitton Homme, c’est sa quatrième participation au jury « Dossier chemise » de son ancienne école, qu’elle affectionne particulièrement « Je suis honorée d’être membre de ce jury professionnel, nous apportons notre regard, notre œil qualité, nous recherchons le petit détail qui fera que la chemise sera parfaite ou … imparfaite, qu’elle sera commercialisable ou non » Le « Dossier chemise » pourrait être un nom de code, mais il n’en est rien. C’est un axe fort de la pédagogie de la deuxième année du programme ESIV-habillement de La Fabrique. Pour Véronique Bekhddadi, enseignante qui a imaginé cette épreuve, le « Dossier chemise » correspond à un book de compétences à présenter à un employeur, il donne une vision globale de l’ensemble de la méthodologie de fabrication, il permet d’acquérir les réflexes techniques que doivent avoir les diplômés à leur sortie de l’école. » Comme toutes les écoles de la CCI Paris Ile-de-France, le programme ESIV propose aux étudiants une pédagogie « learning by doing », « apprendre en faisant ». Les étudiants sont ici à la fois invités à construire et exécuter une chemise selon les normes haut-de-gamme/luxe pour apprendre comment elle est fabriquée et à réaliser le dossier technique de cette chemise qui pourrait être communiqué à une entreprise sous-traitante. Au cahier des charges technique, il leur est demandé d’analyser le produit, d’estimer le coût et d’en établir le planning de livraison. « Cette épreuve, c’est ce que les étudiants retrouveront en entreprise, conclut Véronique Bekhddadi, c’est la réalité des experts qui dialoguent avec les façonniers ou les fournisseurs. » Adèle Lelong garde un très bon souvenir de son Dossier chemise, « c’est le vrai premier vêtement commercialisable que j’ai réalisé à l’école. Avec la réalisation du dossier, on est au cœur des métiers techniques de la mode, on parle beaucoup de stylisme mais ce métier est vraiment minoriatire dans la filière. Et c’est aussi grâce à ce « Dossier chemise » que les étudiants en deuxième année du programme trouvent un contrat d’apprentissage dans les entreprises de la filière pour l’année suivante

Mardi 3 avril 2018